Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 novembre 2011 3 16 /11 /novembre /2011 12:02

5 ETOILES-copie-1

000363435.jpg

 

1° Volet des Rougon Macquart, qui comporte 20 volumes,celui-ci est de ceux auquels j'éprouve un plaisir inépuisable à la relecture: Il se dégage, au sens japonais du terme, une indéfinissable "fraîcheur" de ce roman.

L'aire St Mitre, ancien cimetière et terrain de jeu des gamins du bourg, qui de temps à autre déterrent quelque ossement, les amours adolescentes de Miette et Sylvaire, que la révolution naissante ne laissera pas s'épanouir, le romantisme des causes perdues...la richesse malhonnêtement acquise qui côtoie la pauvreté, le drame, et quelques touches de poésie sous la plume de Zola - qui pourtant ne fut pas poète...un tout qui fait de ce roman un de ceux que je placerais sur l'étagère aux cent préférences.

 

Vaste fresque du 19° siècle, tellement riche en évènements, que les Rougon Macquart !

 

JC

Partager cet article

Repost 0
Publié par JCP (n'adhère pas à Fesse-bouc) - dans Lectures
commenter cet article

commentaires

JCP (n'adhère pas à Fesse-bouc) 18/11/2011 16:25


J'ai tout lu, certains deux fois dont celui-ci.


A tout de suite sur votre site,  Jan-Claude

La fortune des rougon 18/11/2011 16:22


Comme je vous envie !! il vous reste encore 19 volumes pour apprécier pleinement l'histoire des Rougon-macquart d'Emile Zola.


Si cela vous intéresse je vous convie sur mon site pour y lire les chroniques des livres suivants.


 

JCP (n'adhère pas à Fesse-bouc) 17/11/2011 08:29



Bonjour Silence, la lecture des Rougon Macquart m'a apporté un plaisir immense en son temps, et m'a même donné le goût durable de la lecture, mais j'avoue, comme toi, avoir laissé Zola de côté,
il y a tant à lire !


 


A+  Jean-Claude



Silence 16/11/2011 20:03



J'ai lu cette «saga», mais je me demande si je le pourrais encore.


En effet, à lire sans modération.


 



JCP (n'adhère pas à Fesse-bouc) 16/11/2011 16:09



Incontournable lecture que celle des Rougon Macquart.


J'ai commencé par La Terre, mais de mon plein gré, fils de maraîcher près d'Albi, la chose s'imposait... et puis j'ai tout pris au départ, La Fortune des Rougon, donc, sur 2 ou 3 ans. J'en ai
relu plusieurs, mais pour le moment j'ai d'autres priorités (je lis depuis peu, le retard est grand !). La Faute de l'abbé Mouret, oui, plein de la poésie de Zola, les fleurs au final...


J'ai toujours regretté qu'il n'ait écrit de poésie...


Bises,  JC



  • : Littérature, Poésie,Humour, Haïku, Nouvelles, Écriture, Lectures, Incursions bouddhistes
  • Contact

La Chanson Grise

"Rien de plus cher que la chanson grise
Où l'Indécis au Précis se joint."

Paul Verlaine

Rubriques