Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 décembre 2011 3 14 /12 /décembre /2011 08:59

5 ETOILES-copie-1

le-vieux-qui-lisait-des-romans-d-amour

                          Commenter ce court roman de 110 pages susciterait des propos à la fois catégoriques et nuancés, brutaux et légers, à l'image des hommes frustes qui en sont les héros, et qui mènent une vie simple, rude parfois, et toute de nonchalence dans cette forêt amazonienne, dégoulinante de ses verdeurs humides - et qui loge une faune redoutable.

Le "Vieux" qui en est le héros (en espagnol, "viejo" est moins dévalorisant qu'en français) se rappelle qu'autrefois il savait lire, et demande à ce qu'on lui amène des romans d'amour, pleins de cette souffrance amoureuse qu'il ne connut pas chez les peuples de la forêt, chez qui le sexe va de soi, livres qu'il arrive, laborieusement, à lire debout pour ménager son vieux dos, et avec une loupe, seul succédané de lunettes approvisonnable dans la forêt.

 

Cette tranquillité, inféodée à un équilibre fragile, exigeant des règles de vie en symbiose stricte avec la nature et avec la faune, sera troublée par des hommes sans scrupules, d'abord pour leur propre perte ; mais les cadavres des gringos dévorés par les fourmis laisseront derrière eux un grave contentieux, comme cette puissante femelle jaguar, devenue la rage même...

 

Luís Sepúlveda, né en 1949 au Chili, connut la notoriété par ce bref roman, salué à la fois par les prix "Relais H" et "France Culture", antipodes de la littérature: le 1° jouant probablement sur le titre (romans de gares) - le second sur le contenu !

L'auteur signe là une oeuvre très actuelle qui, dans un style imagé efficace, profond, prenant et divertissant à la fois, nous conte la vie des hommes de la forêt pluviale, sous un fond d'écologie authentique, ignorante des poncifs de salon.

Il y a du "Vieil homme et la mer" dans ce roman...

 

JCP

Partager cet article

Repost 0
Publié par JCP (n'adhère pas à Fesse-bouc) - dans Lectures
commenter cet article

commentaires

  • : Littérature, Poésie,Humour, Haïku, Nouvelles, Écriture, Lectures, Incursions bouddhistes
  • Contact

La Chanson Grise

"Rien de plus cher que la chanson grise
Où l'Indécis au Précis se joint."

Paul Verlaine

Rubriques