Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 novembre 2011 5 11 /11 /novembre /2011 11:59

5 ETOILES-copie-1

camus.jpg

 

Un roman qui va plus loin qu'un roman et mérite lecture et relecture.

La philosophie de l'absurde, la désinvolture au banal du quotidien qui mène au tragique, tragique pris avec la même désinvolture par le héros de cette histoire simple, et pourtant peu commune si l'on y regarde de près.

 

Lu la première fois sans en saisir toute la portée, ce roman, accesible à tous, contient plus que ses mots ne disent de prime abord.

Pour une immersion dans le mythe de l'absurde cher à Camus, qu'il développa également dans dans trois autres ouvrages : Le mythe de Sysiphe, Caligula, Le Malentendu.

Partager cet article

Repost 0
Publié par JCP (n'adhère pas à Fesse-bouc) - dans Lectures
commenter cet article

commentaires

JCP (n'adhère pas à Fesse-bouc) 15/11/2011 09:00



Souvent les grands livres gagnent à être relus: sous un ton paraissant anodin, un roman dont je n'avais pas saisi tout l'esprit à la première lecture...


A+  Jean-Claude



ag86 13/11/2011 10:01



Lu il y a bien longtemps. Je pense qu'il serait bon moi aussi que je le relise.


Amitiés. Alain



  • : Littérature, Poésie,Humour, Haïku, Nouvelles, Écriture, Lectures, Incursions bouddhistes
  • Contact

La Chanson Grise

"Rien de plus cher que la chanson grise
Où l'Indécis au Précis se joint."

Paul Verlaine

Rubriques