Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 septembre 2012 3 12 /09 /septembre /2012 06:45

4,5etoiles copie

 

9782869302457-copie.jpg

 

                      Comme beaucoup d'artistes japonais (ou chinois), Sôseki (1867-1946) fut peintre, poète et écrivain à la fois.


                                                          A la manière de l'ouvrage précédent (La montagne de l'âme de Gao Xingjiang - chinois, lui), Sôseki parcourt son pays, pinceaux, palette, papier crayons en main sans but véritable, dans ses contrées les plus reculées, loin de la civilisation qui le lasse. Retour sur lui-même dans la solitude, mise au point, réflexions sur son art, son propre processus créatif, recherche d'une inspiration nouvelle pour ses croquis, ses écrits, dans les montagnes, si propices au printemps.

Il jette son dévolu sur une station thermale sur le déclin, perdue dans les montagnes, seul client d'un hôtel que l'on n'entretient plus guère.

 

A la rencontre de lui-même, comme de la nature préservée des montagnes environnantes et de ceux qui vivent là, au ralenti, le poète nous fait part de ses joies, de ses tristesses, de ses états d'âme.

 

Une atmosphère éthérée, subtile et poétique, probablement très bien traduite.


 

JCP

Partager cet article

Repost 0
Publié par JCP (n'adhère pas à Fesse-bouc) - dans Lectures
commenter cet article

commentaires

JCP 19/09/2012 07:33


Comme tu as raison !


Bien qu'aujourd'hui, le champ soit plus vaste.


Tout est rentré dans l'ordre.


Bises, JC

silence (Elisabeth) 18/09/2012 19:10


Haaaa!!! Pas drôle...Dans le temps , le bon vieux temps c'était moins compliqué.Une feuille de papier le le tour était joué.

JCP 18/09/2012 19:01


J'ai demandé du blanc, et c'est du jaune...bon...


JC

JCP 18/09/2012 18:58


Je pige pas, l'écriture est très sombre, mais en balayant à la souris on peut lire...


Je corrige.


J'hésitais encore cette après-midi à en acheter un autre de lui à Toulouse...


A+  JC

silence (Elisabeth) 18/09/2012 15:29


Je dois bien humblement avouer que c'est un ami qui m'a parlé de cet auteur.


Le commentaire n'est-il pas lisible? Pourtant je le vois.


Bonne journée.


Elisabeth.


 


 

  • : Littérature, Poésie,Humour, Haïku, Nouvelles, Écriture, Lectures, Incursions bouddhistes
  • Contact

La Chanson Grise

"Rien de plus cher que la chanson grise
Où l'Indécis au Précis se joint."

Paul Verlaine

Rubriques