Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 février 2012 5 17 /02 /février /2012 15:11

4 ETOILES Hors cote: pholosophie

affiche-copie.jpg

                                    Fier dès la première lecture d'en avoir perçu la moitié, ce fut après la seconde que je reconnus n'en avoir pas compris le quart.

Le peu qui demeure à l'esprit cependant est du plus important !


Quelques citations, au hasard (il y en a tant !):


1... c'est tard que tu es devenu jeune ...
Ainsi parlait Zarathoustra (1883-1885)
2... celui qui loue fait semblant de rendre, mais, en vérité, il veut qu'on lui donne!
Ainsi parlait Zarathoustra (1883-1885)
3... celui qui un jour veut apprendre à voler, celui-là doit d'abord apprendre à se tenir debout et à marcher et à courir, à grimper et à danser - ce n'est pas du premier coup d'aile que l'on conquiert l'envol!
Ainsi parlait Zarathoustra (1883-1885)
4... il n'y a de résurrections que là où il y a des tombeaux.
Ainsi parlait Zarathoustra (1883-1885)
5... le danseur n'a-t-il pas ses oreilles dans ses orteils!
Ainsi parlait Zarathoustra (1883-1885)
6... qu'y aurait-il donc à créer s'il y avait des dieux?
Ainsi parlait Zarathoustra (1883-1885)

14  Apprendre à détourner les yeux de soi-même pour voir beaucoup de choses, - cette dureté est nécessaire à tous ceux qui gravissent des montagnes.
Ainsi parlait Zarathoustra (1883-1885)
Celui qu'entoure la flamme de la jalousie, celui-là en fin de compte, pareil au scorpion, tourne contre lui-même son dard empoisonné.
Ainsi parlait Zarathoustra (1883-1885)
Créer, - voilà la grande délivrance de la souffrance, voilà ce qui rend la vie légère.
Ainsi parlait Zarathoustra (1883-1885)
Et méfie-toi des bons et des justes, ils aiment à crucifier ceux qui s'inventent leur propre vertu - ils haïssent le solitaire.
Ainsi parlait Zarathoustra (1883-1885)
Faites donc ce que vous voulez, - mais soyez d'abord de ceux qui peuvent vouloir!
Ainsi parlait Zarathoustra (1883-1885)

ETC.......

 

JCP

Partager cet article

Repost 0
Publié par JCP (n'adhère pas à Fesse-bouc) - dans Lectures
commenter cet article

commentaires

JCP (n'adhère pas à Fesse-bouc) 20/02/2012 18:48


...ces bouquins sont pas très chers, une déception ne serait pas dramatique...


JC

JCP (n'adhère pas à Fesse-bouc) 20/02/2012 18:46


Si tu veux réfléchir tu seras ravie, ce bouquin célèbre est plutôt dur à lire, comme toujours chez Nietszche.


Je l'ai lu deux fois, la seconde incomplète.


Comme je le dis, j'ai peu retenu, mais ce peu est fort.


Je conseillerais aussi "Le Sens du Bonheur" de Krishnamurti, philosophie de vie plus aisée à percevoir que celle-ci. (La traduction doit compter pour beaucoup...)


Bises,  Jean-Claude

vénusia 20/02/2012 13:45


Bonjour JC


je suis ignard je ne savais pas que ces pensées étaient éditer, et donc je vais me les procurer, parce que trouve ces maximes très profondes et qui donnent à réfléchir


bises du jour

  • : Littérature, Poésie,Humour, Haïku, Nouvelles, Écriture, Lectures, Incursions bouddhistes
  • Contact

La Chanson Grise

"Rien de plus cher que la chanson grise
Où l'Indécis au Précis se joint."

Paul Verlaine

Rubriques