Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 décembre 2011 3 28 /12 /décembre /2011 11:07

2,5 ETOILES

629fb_couv-vian-j-irais-copie.jpg

                                                      Publié en 1946 sous le nom d'emprunt de Sullivan, ce livre fut jugé pornographique et immoral et son auteur condamné en 1949 pour outrage aux bonnes moeurs: il n'en fallait pas plus pour propulser l'ouvrage vers des sommets qu'il n'eût pas autrement gravis.

Sombre histoire de vengeance aveugle du héros noir américain victime de racisme, cet ouvrage, atypique dans l'oeuvre de VIAN et d'un style neutre, bien que réussi et tout à fait digne d'intérêt, ne méritait peut-être pas tant de célébrité.


L'auteur sait nous emmener, à travers cette ville du sud des États-unis, dans une angoisse soudaine à laquelle on ne sait si l'on doit croire, vers un dénouement tragique, violent, inexorable.

 

JCP

Partager cet article

Repost 0
Publié par JCP (n'adhère pas à Fesse-bouc) - dans Lectures
commenter cet article

commentaires

Martine 23/01/2012 08:29


Bonjour Jean-Claude,


Lu aussi , ainsi que " Et on tuera tous les affreux"  et encore, " L'écume des jours " qui m'avait bouleversée.


Bises


Martine

  • : Littérature, Poésie,Humour, Haïku, Nouvelles, Écriture, Lectures, Incursions bouddhistes
  • Contact

La Chanson Grise

"Rien de plus cher que la chanson grise
Où l'Indécis au Précis se joint."

Paul Verlaine

Rubriques