Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 mai 2012 5 18 /05 /mai /2012 17:40

Des auberges espagnoles de son époque, Prosper Mérimée regrettait "que l'on n'y servît point les cheveux séparément de la soupe - pour ceux qui les goûtent".

 

JCP

Partager cet article

Repost 0
Publié par JCP (n'adhère pas à Fesse-bouc) - dans Lectures
commenter cet article

commentaires

JCP (n'adhère pas à Fesse-bouc) 31/05/2012 09:15


Ha ha, oui, j'avais pas fait le rapprochement !


Bon, ça s'est amélioré !


Bises,  JC

Martine 19/05/2012 11:51


Bonjour Jean-Claude,


Digne de la chanson de Pierre Perret ces auberges! Beurk!


Bises


Martine

  • : Littérature, Poésie,Humour, Haïku, Nouvelles, Écriture, Lectures, Incursions bouddhistes
  • Contact

La Chanson Grise

"Rien de plus cher que la chanson grise
Où l'Indécis au Précis se joint."

Paul Verlaine

Rubriques